• Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon

La stérilisation chez le chien

La stérilisation limite les risques d’accidents


Les chaleurs se produisent en moyenne deux fois par an chez les chiennes. Mâles et femelles vont alors tout faire pour tenter de s’accoupler. Apparaît alors pour vous l’obligation d’enfermer votre chienne et le risque de fugues de la part des chiens des deux sexes. En se poursuivant, les chiens occasionnent parfois des accidents de la route… sans parler des désagréments pour vous et votre voisinage liés à la présence de chiens mâles rôdant pendant plusieurs semaines autour de votre jardin ou de votre maison !

La stérilisation de votre chien supprimera cette obligation de surveillance à intervalles réguliers et le risque de portées non désirées chez les chiennes. Elle diminuera aussi l’agressivité potentielle d’un chien mâle envers les congénères rencontrés au fil des promenades.

La stérilisation est une obligation réglementaire pour les chiens dits « d’attaque », classés en première catégorie.

La stérilisation réduit le risque d’apparition de certaines maladies


La stérilisation du chien limite considérablement le risque le développement de certaines maladies liées aux organes sexuels telles que : tumeur testiculaire, prostatique ou ovarienne, grossesse nerveuse… Chez la chienne, la stérilisation réalisée avant la puberté réduit également la probabilité de voir apparaître des tumeurs mammaires. Chez un mâle, la stérilisation est conseillée lorsque les testicules du chien ne sont pas descendus normalement après la naissance (cryptorchidie) car il existe alors un risque de cancérisation.

Attention au poids après l’opération


Après l’opération, votre chien doit impérativement suivre un régime alimentaire particulier. Pour lui éviter de grossir, il faut lui donner des croquettes spéciales pour chiens stérilisés, dont la formulation répond à un impératif majeur : limiter la quantité de calories consommées. Le maintien de son poids de forme est indispensable pour qu’il ait les meilleures chances de rester en bonne santé.

Des précisions sur la stérilisation


Pour stériliser votre chien, mâle ou femelle, votre vétérinaire doit pratiquer une opération chirurgicale sous anesthésie générale.

Chez le mâle : la castration consiste en l’ablation des deux testicules.
Chez la femelle : il s’agit de retirer les ovaires (ovariectomie) ou les ovaires et l’utérus (ovariohystérectomie).
En France, la stérilisation est généralement pratiquée à la puberté des chiens, entre 6 et 9 mois. Il est éventuellement possible de faire opérer le chien plus tôt. Votre vétérinaire vous indiquera les précautions à prendre avant et après l’opération.

Les chiens recueillis dans les refuges sont en général systématiquement stérilisés de manière à ne pas favoriser la naissance de chiots non désirés et à faciliter l’adoption des chiens. Les animaux stérilisés sont en effet moins souvent abandonnés que les autres.

La stérilisation chez le chat

Fugues, portées non désirées, marquage urinaire, bagarres entre chats… Tout cela peut être évité en faisant stériliser votre chat. Du rendez-vous au suivi post-opératoire, voici les étapes à suivre concernant cette opération…

Consultation pré-pubertaire
Programmez la stérilisation de votre chaton lors de la première visite vaccinale. La plupart des chats sont opérés entre 6 et 8 mois, mais les premières chaleurs peuvent survenir dès l’âge de 4 mois : ne vous laissez pas surprendre! Confirmez le rendez-vous 1 à 2 semaines avant la date souhaitée de l’intervention et suivez les recommandations données par votre vétérinaire lors de la première consultation.

J-1 avant la stérilisation
Si votre chat doit être opéré le matin, ne le laissez pas manger pendant la nuit qui précède. Veillez à ce que votre chat ne sorte pas de la maison.

Le jour de la stérilisation
Chez un chat mâle, la stérilisation consiste à faire l’ablation des testicules. Chez une chatte, ce sont les ovaires qui sont retirés. L’opération est courte mais votre chat restera en observation à la clinique pendant la journée, afin qu’il soit bien réveillé. Au retour, installez-le dans un endroit calme et chaud. Donnez-lui à boire et laissez-le tranquille.

La semaine suivante…
Votre chat doit avoir complètement récupéré en 24 à 48 heures. Pendant quelques jours, surveillez-le de près. Remplacez éventuellement la litière habituelle par du papier journal, pour éviter que des graviers ne souillent la plaie chirurgicale (surtout pour un mâle).

Rapidement après l’opération, un chat stérilisé a tendance à manger plus qu’avant. Aussi, suivez les conseils de votre vétérinaire pour adapter son alimentation à ses nouveaux besoins.

Visite de contrôle
Chez une chatte, lorsque les points de suture ne sont pas résorbables, ils sont en général retirés 10 à 12 jours après l’opération. Chez un mâle, la cicatrisation se fait toute seule mais une visite de contrôle sera nécessaire dans tous les cas.

L’année qui suit la stérilisation
Un chat de 4 kg peut facilement augmenter son poids de 50 % en l’espace de 9 à 10 semaines, ce qui équivaudrait pour un homme à passer de 60 à 90 kg ! Pesez le chat une fois par semaine après l’opération pour contrôler l’évolution de son poids.

Pour sa santé et son bien-être, prenez soin de la ligne de votre chat ! En cas d’obésité, le risque de diabète est multiplié par 4 et les problèmes ostéo-articulaires sont 3 fois plus fréquents. Un chat trop gros présente aussi plus souvent des problèmes cutanés, des calculs urinaires, des troubles cardio-respiratoires, etc.…

Faites-vous aider par votre vétérinaire pour choisir l’aliment adapté à votre chat et établissez avec lui sa ration journalière.

Si vous respectez bien ces conseils, votre chat stérilisé ne deviendra pas obèse et son espérance de vie sera à peu près deux fois plus importante que celle d’un chat non stérilisé!