• Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon

Dermatologie

Nos champs d'action

La dermatologie est la discipline visant à soigner les lésions cutanées, cependant ce que nous savons rarement c'est que les lésions cutanées peuvent prendre de nombreuses formes.

La première cause de consultation en dermatologie est relative au prurit. Le prurit est la manifestation des démangeaisons chez votre animal de compagnie et se traduit, par du léchage, des mordillements, ou du grattage.

L'alopécie, elle est caractérisée par une chute anormale du poil et cela aussi fait partie des signes très communs en dermatologie.

La cosmétologie est un champ assez nouveau en dermatologie, il ne s'agit plus de traiter une plaie ou une chute de poils mais bien l'aspect du poil et de la peau. Sachez qu'un animal avec le poil gras n'est pas un animal qui est sale, c'est un animal qui a besoin de soins cutanés car sa peau est malade et/ou sensible.

Les otites font elles aussi partie du champs d'application de la dermatologie, en effet le conduit auriculaire est lui même tapissé de peau. Ce conduit auriculaire présente la particularité d'être coudé chez la plupart de vos animaux de compagnie, contrairement à l'homme. Ce qui en fait une zone toute particulièrement propice aux infections. D'autre part les atteintes des griffes font aussi partie du champ d'application de la dermatologie.

Enfin, l'allergologie prend une place particulière en dermatologie, en effet nombreux sont nos animaux de compagnie qui sont sensibles à des allergènes et dont les manifestations sont cutanées. L'atopie, décrite chez le chien est une maladie qui se caractérise par la sensibilité qu'ont certains chiens à dévelloper une sensibilité à certains allergènes. Son diagnostic n'est pas aisé et il convient d'éliminer toutes les causes de prurit avant de pouvoir parler d'atopie. Cette maladie est chronique et touche l'animal toute sa vie à partir du moment où il développe les symptômes. Ainsi un suivi dermatologique de votre animal est indispensable afin qu'il vive bien avec sa maladie.

Les examens complémentaires de routine

Afin de déterminer quelle peut être l'affection qui touche votre animal, de nombreux examens complémentaires sont disponibles et sont réalisés lors de la consultation. D'autres moins courants et demandant parfois que l'animal soit tranquillisé voire anesthésié doivent être prévus à l'avance.

Le trichogramme est un examen des poils de votre animal. Il permet notamment de mettre en évidence certains parasites, de regarder la structure du poil mais aussi la qualité de la repousse par exemple.

L'examen de produit de brossage est très intéressant pour mettre en évidence la présence de puces. En effet ces parasites ont plus d'un tour dans leur sac et il est parfois très difficile de voir la puce adulte dans le pelage velu de nos animaux. C'est d'ailleurs sur les animaux sensibles que nous avons le plus de mal à les repérer puisqu'une seule puce adulte peut être la cause de symptômes très important, selon le principe même de l'allergie. Ainsi dans le produit de brossage nous cherchons à mettre en évidence grâce au microscope les déjections de puces, traces de leur passage.

La cytologie (par calque ou test à la cellophane adhésive) est un outil indispensable. Elle permet de voir quelles sont les cellules présentes à la surface de la peau et s'il y en a quels sont les éléments de surinfection présents. 

La cytoponction est une autre forme d'examen cytologique qui est utile pour déterminer la nature d'une masse (sous cutanée ou autre). Elle consiste à effectuer un prélèvement de quelques cellules à l'aide d'une aiguille fine, pour nous orienter sur la manière d'aborder cette masse. En effet selon la nature et surtout l'agressivité de la prolifération les choix thérapeutiques peuvent être totalement différents. Parfois la cytoponction n'est pas suffisante et des biopsies sont nécessaires. Dans tous les cas un examen histologique après le retrait de la masse est toujours conseillé afin de déterminer avec certitude et précision quelles sont les caractéristiques de la masse.

L'examen otoscopique fait partie de l'examen dermatologique rapproché. La peau à l'intérieur des oreilles est soumise  à de nombreuses contraintes : inflammations chroniques, accumulation de cérumen, mauvaise aération. Ces contraintes sont autant de facteurs favorisant le développement d'une otite (littéralement inflammation de l'oreille). Les otites sont un vrai défi pour le vétérinaire dermatologue, d'autant plus qu'elles peuvent mettre en danger la vie de l'animal en progressant peu à peu vers l'oreille moyenne puis l'oreille interne et être à l'origine du développement de résistance aux antibiotiques.  La clinique est équipée d'un vidéo otoscope qui vous permet de regarder en même temps que le vétérinaire à l'intérieur du conduit auditif, ainsi vous pouvez vous rendre compte de l'importance des traitements et suivre au mieux votre animal de compagnie.

 

 

Quelques informations pratiques

Les consultations de dermatologie sont regroupées le mercredi après midi

La première consultation consiste en un examen complet de votre animal et de ses antécédents afin de cerner au mieux le problème que rencontre votre animal, cette première consultation peut durer jusqu'à 45 minutes.

Il est recommandé de vous munir de vos anciennes ordonnances et examens complémentaires qui auraient déjà pu être prescrits pour votre animal afin que nous connaissions au mieux son cas.

Si votre animal reçoit d'ores et déjà des traitements cutanés et/ou auriculaire, il est recommandé de ne pas laver l'animal ou les oreilles dans les 48 heures précédant la consultation. Laisser sa peau s'exprimer nous permet de mieux l'évaluer. 

Photo de la patte d'un chien atteint de démodécie, présentant alopécie, érythème et furonculose quadripodale.

Photo au microscope optique de cellules prélevées par cytoponction d'une masse cutanée. Mastocytes en mitose évocateurs d'un processus néoplasique malin.